Ciné concert Buster Keaton

Le Snap Orchestra vous propose de partir à la rencontre d’un grand pionnier du cinéma américain, Buster Keaton, à travers deux courts métrages, Back Stage (1919) et The Scarecrow (1920). Pour accompagner les projections, le sextet joue sa musique originale : à la rencontre du jazz et du groove, une musique à l’image qui fait la part belle à l’improvisation. La douceur des bois et la ténacité du cuivre sont soutenues par une rythmique habile. Le Snap Orchestra chemine dans l’univers malicieux de Buster Keaton en proposant une musique métissée de diverses influences. A travers jazz, musiques du monde, classique et contemporaine, l’orchestre répond avec humour à l’humour décapant de Buster Keaton.

Les Films

The scarecrow (1920) L’épouvantail

Comédie romantique où deux colocataires s’entichent de leur voisine. S’ensuit une série de courses poursuites effrénées pour gagner le coeur de la jeune femme. Film parsemé de gadgets, de danseuse étoile, de mécaniques et de rivalité. Il exprime tout le talent de Buster Keaton, son agilité, son sens du gag et du rebondissement.

Back stage (1919) Fatty cabotin

Dernier film où Keaton collabore avec l’acteur Roscoe « fatty » Arbuckle, avant de monter son propre studio en 1920. Dans les coulisses d’un Music hall, une troupe d’artistes se met en grève. Les machinistes doivent les remplacer lors de la représentation du soir. Vaudeville burlesque d’une fraîcheur et d’une ingéniosité éblouissante, le film est un miroir grossissant de nos déboires d’artistes, mémoire du théâtre et de ses facéties. Il nous inspire par son espièglerie, se joue de clichés d’art et de société et nous offre un beau scenario de cinéma truffé de gags et d’humour.